“Carp’autographie du Japon” : on en parle dans La Strada…

A lire dans l’édition du 22 mai 2017 de la Strada, un article de Daphnée Albert qui fait suite à un long interview :

Quand les flux d’images saturent nos espaces physiques et mentaux et tendent à déréaliser le monde, comment proposer un regard original et poétique, dans le cadre de l’itinérance, du voyage de “l’artiste-explorateur” ? Voilà une des questions posées par Emma Laurent et Rémy Saglier, dont la Carp’autographie du Japon est exposée au sein de la galerie Uni-Vers-Photo. De leur immersion dans ce pays fascinant, aussi empreint d’une “inquiétante étrangeté”, ils nous invitent à découvrir des aspects de la culture nippone inattendus. Emma Laurent offre un regard neuf, jubilatoire et nous invite à réviser nos pré-conceptions sur le goût… C’est amoureusement qu’elle a collectionné et photographié les images des… plaques d’égouts ! Au Japon, celles-ci sont peintes et font partie intégrante du paysage artistique urbain, les motifs sont liés à la nature ainsi qu’au patrimoine de chaque ville. Les clichés de ces insolites petits fragments du quotidien, de ce que l’on ne voit plus, ainsi détournés et anoblis, deviennent des objets merveilleux animés de leur vie propre.

(cônes bleu Fuji – photo Emma LAURENT)

Les Carp’autographies de Rémy Saglier sont des photographies de carpes Koï. Les images sont extraites de vidéos, juxtaposées ensuite comme autant de négatifs. Le flou et les lignes dessinent un espace poétique, révélant les flux imperceptibles du temps. Danses oniriques, calligraphiques, elles deviennent abstraites et donnent à voir la métamorphose des “sous-couches du visible”. Entre réel et fantasme, les œuvres prennent une dimension picturale… La magie et la poésie du médium suscitent alors un voyage intime et philosophique. Les regards croisés des deux artistes, en dehors des cadres et conventions, se répondent en ce qu’elles offrent un détournement et un ré-enchantement du monde. Une belle exposition qui donne à voir, à penser et à explorer…” Daphnée Albert

(Carp’autographie – photo Rémy SAGLIER)

Enregistrer

Exposition “Carp’autographie du Japon” à UNI-VERS-PHOTOS avec Emma Laurent

Emma LAURENT & Rémy SAGLIER
“Carp’autographie du Japon”

Vernissage le vendredi 19 mai 2017 à 18h
Finissage avec  “Les Visiteurs du Soir” les 2 et 3 juin 2017.
Une lecture par M.J. LAURENT : « Les Évaporés du Japon » (fragment) le samedi 3 juin à 17h00.

             Carp’autographie du Japon #01 – Rémy SAGLIER

 

Horaires :
Mardi – mercredi : 14h – 16h
Jeudi au samedi :14h – 18h
Renseignements au 06 20 44 08 43

UNI-VERS-PHOTOS
1, rue Penchienatti – 06000 Nice
En face Mamac et Bibliothèque Louis Nucéra
contact@uni-vers-photos.com
www.uni-vers-photos.com

Participation à la revue “Lou Can” sur le thème du futur…

J’ai le plaisir d’avoir été accueilli par Jérémy Taburchi dans le quatrième numéro de la revue Lou Can sur le thème du Futur. J’y présente un extrait de la série “Le Plan B”.

Quai des doutes / Quay of the doubts #10 - The End ?

La soirée de lancement se déroulera le vendredi 13 décembre 2013 à l’Atelier Franck Michel, la nouvelle galerie d’art contemporain de Nice.

Le public sera accueilli à partir de 17h30 et jusqu’à 20h30. Une performance ésotérique de Jérémy Taburchi, accompagné par la mystérieuse Eve Carton, débutera aux alentours de 18h30. Les acheteurs de la revue auront également le bonheur de repartir avec une création futuriste signée Peter Larsen.

Une soirée en présence de la plupart des participants à la revue : Sophie Taam, Aazclairicia, Martin Caminiti, Sacha Sosno, Rémy Saglier, Olympia Alberti, Gilbert Casula, Stéphane Renaud, Carl Keven-Korb, Roxane Petitier, Elisabeth Morcellet, Christophe Esnault, Laurent Bosio, Virginie Broquet, Fabrice Monaci, Marilia de Laroche, Claude Rosticher, Philippe Jusforgues, Navalià.

Aussi, et en hommage à la mémoire de Sacha Sosno, Michel Seyrat fera la lecture du texte sur le Futur que l’artiste avait souhaité proposer pour ce numéro de la revue.

Au sommaire du Lou Can 4 :

I. Le Niçois et le Papou, par Jérémy Taburchi
II. Sophie Taam, Rêve-veille Space Time
III. Aazclairicia, F(x)=g(x) manifeste…
IV. Le futurisme chez les dindons, par Martin Caminiti
V. Sacha Sosno : Mais quel temps fera-t-il demain ?
VI. Peter Larsen, à propos du marque-page joint à la revue
VII. Plan B, l’alternative photographique de Rémy Saglier
VIII. Olympia Alberti, Où est le futur ?
IX. Le vacarme gagne, un poème de Gilbert Casula
X. Stéphane Renaud : Notre Futur
XI. Carl Keven-Korb, De ces douces organisations névrotiques
XII. No future / No limit, les utopies de Roxane Petitier
XIII. Traversée du futur, un texte d’Elisabeth Morcellet
XIV. Christophe Esnault, Gynoïde pleasure

Adresse : l’Atelier Franck Michel, 28 rue Ségurane, 06300 NICE (lien Google Map).

La revue Lou Can : www.lou-can.fr
L’Atelier Franck Michel : www.latelierfranckmichel.fr / 04 93 04 62 89

Extrait de “Ma Méditerranée a débordé” à la galerie municipale d’Eze Village

Vernissage le 12 mai 2012

 

Dans le cadre de l’exposition “Jeux d’images” mise en place dans la Galerie municipale d’Eze Village par Laurent Lalanne et Valentin Lozano du 12 au 27 mai 2012, vous pourrez retrouver en série spéciale trois de mes images en format 60×120 sous plexiglas extraites de la série “Ma Méditerranée a débordé”. Vernissage le 12 mai 2012 à partir de 18h00.

"Ma Méditerranée a débordé" #2

Galerie municipale d’Eze Village
Rue de la Paix
06360 Eze Village

Vente aux enchères au profit du Japon à la Galerie Hierro Desvilles le 7 mai 2011 à 14h – Nice

L’artiste et galeriste Jean-Antoine HIERRO a lancé en mars dernier un appel aux artistes pour organiser une vente aux enchères au profit des sinistrés du Japon. Près de 300 œuvres ont ainsi été récoltées.

MADE FOR JAPAN

Les œuvres seront exposées du 3 au 6 Mai 2011 de 11h à 19h à la HIERRO DESVILLES ART GALLERY, 4 rue Antoine Gauthier, dans le quartier du port, à Nice. La vente, dirigée par Maître Palloc, commissaire priseur de Nice, se déroulera sur place le samedi 7 Mai 2011 à partir de 14 h. Il est à noter que l’intégralité des recettes sera reversée à la Croix Rouge (tous les frais d’organisation étant pris en charge par la Galerie) et que les œuvres seront vendues sans prix de réserve.

Rimbaud tentant de domestiquer l'atome.

A cette occasion vous pourrez acquérir “Rimbaud tentant de domestiquer l’atome“, une de mes images tirée de la série sur l’Alchimie du Verbe et rebaptisée à l’occasion de cette vente.

 

“Les Asymétriques” à l’Espace des Oliviers de Castagniers (Alpes maritimes)

Dans le cadre de la Route des Arts des villages perchés, L’Espace des Oliviers à Castagniers (Alpes maritimes) propose tout l’été une série d’expos de peintures, photos, sculptures dans ses 5 salles au rythme d’une expo par semaine.
Présents déjà l’année dernière, le collectif « Lumière Noire » aura l’honneur d’inaugurer cette série d’expos du 3 au 9 juillet 2010. Le vernissage aura lieu le samedi 3 juillet à 18h00 à l’Espace des Oliviers de Castagniers en présence des photographes :
Franck Basilée, Denis Cicero, Corinne Defer, André Fustie, Alain Goze, Alain Legendre, Guy Pellegrino et moi-même.
L’occasion de découvrir les derniers travaux des membres du collectif, ainsi qu’un extrait d’une dizaine de photographies de ma série “Les Asymétriques” :

Pirogue asymétrique - Rémy SAGLIER

Les Expos d’été à Castagniers
Route des Arts des villages perchés
Une nouvelle expo chaque samedi (vernissage à 18h00)
Ouvert tous les jours de 16h00 à 19h00.