Carp’autographie du Japon 2 / Rémy Saglier – article dans La Strada par Daphnée Albert

Un grand merci à Daphnée Albert pour cet article paru dans La Strada n°283 du 13 au 26 novembre 2017 :

Article de Daphnée Albertine dans La Strada du 13 novembre 2017 sur l’expo photos “Carp’autographie du Japon” à La Providence à Nice

« Carp’autographie du Japon 2» / photographies de Rémy SAGLIER Après le succès de la première exposition à Nice, rendez-vous à la Providence pour (re)découvrir les œuvres de Rémy Saglier. De nouvelles œuvres y seront exposées, dont certaines grandeur nature…

Deux chemises blanches (Tokyo) – Rémy Saglier – bâche 150×250 –

Le photographe nous livre ses impressions, il évoque notamment : «le sentiment d’âpreté de la société japonaise, mais aussi la magie absolue de certains instants». La série des carpes koï, dont le processus original de  juxtapositions extraites à partir de vidéos, est une œuvre fascinante tant par  son esthétique singulière et troublante (les photographies ressemblent à des peintures, et la frontière entre abstraction et figuration se fait ténue) que par la force du  propos.

Carpe, Étude (Tête et queue) et Huit carp’autographies (œuvres réalisées à partir de centaines de photogrammes) – Rémy Saglier

L’œuvre est poétique, fantasmagorique, elle révèle en filigrane le caractère ambivalent, contraint  et policé du Japon. Les carpes finissent par  se confondre : « en s’accumulant elles parviennent à construire mystérieusement un nouveau motif, comme une analogie du peuple japonais, aujourd’hui encore appelé à ne faire qu’un seul corps ». En écho seront proposées des lectures par la compagnie la Saeta sur  le phénomène des «évaporés » : les johatsu, ces personnes qui chaque année disparaissent par dizaines de milliers au Japon…

D.A.

 

Exposition photos “Carp’autographie du Japon 2” / Rémy Saglier
Centre culturel de la Providence

8bis, rue Saint-Augustin – 06300 Vieux Nice
Téléphone : 04 93 80 34 12
Ouverture : du lundi au vendredi de 15h à 19h (18h le vendredi)
jusqu’au 24 novembre 2017 exposition prolongée jusqu’au 22 décembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *