Clôture des Présences japonaises à La Providence, Nice

Un grand merci à tous les visiteurs et amis pour cette belle soirée qui clôturait nos Présences Japonaises ! Joli bilan avec un public bien présent pour les trois lectures organisées par la compagnie La Saeta dans le cadre de la Quinzaine des spectacles à Nice, des centaines de visiteurs pour l’expo avec de beaux retours et une dernière soirée très conviviale riche en nouvelles rencontres, avec en prime une lecture-performance d’Emma Laurent sur les portraits bâchés. Merci aussi à Jocelyne et Frédéric Rey ainsi qu’à La Providence pour leur accueil et leur soutien !
Lecture des portraits japonais de Rémy Saglier par la comédienne Emma Laurent (photo Jean-Marc Pharisien)
 

L’exposition “Carp’autographie du Japon #2” au centre culturel de la Providence à Nice se dévoile un peu…

Après une première exposition en mai 2017 à la galerie UNIVERS-PHOTO dans le cadre des Visiteurs du Soir, le propos de l’exposition s’affirme avec l’ajout de grands tirages sur bâches sur le thème des évaporés du Japon, les johatsu. L’accrochage servira également de scénographie au cycle de trois lectures par la compagnie La Saeta sur ce même thème et qui s’étaleront sur un mois jusqu’à la soirée de clôture du 24 novembre 2017.


Jumelles des antipodes (Photo : Rémy SAGLIER, modèle : Emma LAURENT)

Continuer la lecture de « L’exposition “Carp’autographie du Japon #2” au centre culturel de la Providence à Nice se dévoile un peu… »

A partir du 17 octobre 2017, expo “Carp’autographie du Japon” #2 au Centre culturel de la Providence à Nice.

L’exposition durera du 17 octobre au 24 novembre 2017 et sera accompagnée d’un cycle de lectures par la Compagnie théâtrale La SAETA.

Soirée n°1 : mardi 17 octobre
Vernissage à 18h, Lecture « Les évaporés 1 / Personnages » à 19h (durée 1h) puis pot de partage.

 

 

« Japon, août 2016…j’avais décidé, avec mon japonisme naïf comme seul bagage, de me laisser envahir avec délectation par le pays, avec le désir de fixer l’expérience, sans projet arrêté. Malgré une fascination véritable, une certaine frustration s’est installée peu à peu ; j’étais comme un satellite prenant à distance des photos d’une planète inconnue. Impossible de décider alors ce que j’allais montrer du Japon !

A mon retour, la nécessité de mettre des mots sur ce que j’avais vu et ressenti m’a conduit vers les ouvrages de Ruth Benedict (Le glaive et le chrysanthème), Nicolas Bouvier, mais aussi de Mishima et bien d’autres…

Ce sont finalement des impressions que je vous livre : ce sentiment d’âpreté de la société japonaise, mais aussi la magie absolue de certains instants, comme ces enfants au bassin miroitant entraperçus depuis un quai de gare.

Parallèlement, des tentatives plus formelles d’accéder à des couches invisibles de la réalité m’ont conduit à analyser le déplacement stroboscopique de carpes koï, qui en s’accumulant parviennent à construire mystérieusement un nouveau motif, comme une analogie du peuple japonais, aujourd’hui encore appelé à ne faire qu’un seul corps. »
R. S.

En résonance avec l’exposition, la compagnie La Saeta propose « Présences japonaises », trois soirées autour du thème des johatsu : les évaporés, ces gens qui disparaissent chaque année par dizaines de milliers au Japon. Les johatsu sont aussi les fantômes des contes…

Mardi 17 oct. 18h : Vernissage puis Lecture « Les évaporés / Personnages »
Mardi 24 oct. 19h30 : Lecture « Les évaporés / Portraits »
Vendredi 24 nov. 20h30 : Lecture « Les évaporés / Esprits »

Centre culturel de la Providence
8bis, rue Saint-Augustin – 06300 Vieux Nice
Téléphone : 04 93 80 34 12
Ouverture : du lundi au vendredi de 15h à 19h (18h le vendredi)
jusqu’au 24 novembre 2017 exposition prolongée jusqu’au 22 décembre 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer